Immobilier en France : 3 conseils de vigilance

Immobilier en France : 3 conseils de vigilance

L'immobilier en France reste une valeur sûre pour les personnes qui souhaitent se constituer un capital à long terme. Les avantages sont en effet nombreux : réaliser une plus-value, se créer une rente, défiscaliser une partie de ses avoirs… Mais un investissement reste une opération risquée, où il faut savoir quand et pourquoi investir. Aussi, quelles sont les situations où il ne faut PAS investir dans l'immobilier en France ? Voici 3 conseils pour rester vigilant.

1. Visiter le bien et ses alentours

Visiter votre futur appartement, c'est bien. Mais il ne faut pas oulier d'examiner aussi scrupuleusement son emplacement ! S'il y a bien une règle d'or à respecter quand on veut investir dans l'immobilier, c'est de toujours sélectionner son emplacement avec soin. Aussi il faut absolument visiter les alentours et regarder l'état de l'équipement public : y a-t-il des hôpitaux ? Des écoles, des crèches, des universités ? Les services sont-ils accessibles facilement ? Est-ce que c'est une zone où l'on construit ? Une commune où de nombreuses constructions sont en cours est une commune qui développe son attractivité : d'ici quelques années, sa population aura naturellement augmenté – et par conséquent, ses besoins en logement aussi. Ainsi, une zone qui construit, c'est une zone où l'on n'aura pas de mal à trouver un locataire, ni à réaliser une plus-value au moment de la revente.

2. S'assurer qu'il y a une demande locative

Et la préciser au maximum. Pour éviter les vacances locatives, il faut s'adapter au mieux à la demande locale. Par exemple, on n'achète pas un 200m² avec jardin dans une zone où les pavillons restent vides. Si le quartier est plutôt étudiant, investissez dans une petite surface, si possible meublée, bien adaptée à des jeunes actifs ou encore scolarisés. Idem, pour un quartier plutôt résidentiel, une surface plus importante peut être intéressante, pour s'adapter à la demande des familles qui voudraient s'y installer. N'hésitez pas à contacter des agences immobilières et à leur demander ce que les futurs locataires demandent le plus, et où : cela vous éclairera.

3. Evaluer le montant des travaux

Toujours délicat à chiffrer, il reste néanmoins une donnée essentielle avant d'acheter. Un bien à rénover présente l'avantage d'être proposé 10 à 20 % moins cher, et la marge de négociation est accrue, mais attention à bien chiffrer le coût des travaux ! Les dépassements de délai et de budgets sont extrêmement fréquents. Passer par plusieurs entreprises pour demander des devis est donc une étape obligatoire.

Si dans d'autres pays l'immobilier est régi par d'autres règles, l'immobilier en France et en Europe reste très lié à la demande locative. C'est donc un élément central à prendre en compte.

Contactez-nous

La Famille des 8
176 avenue Charles de Gaulle
92200 Neuilly-sur-Seine
09 52 57 30 37